La Cantine des dents blanches

Johan et Myriam Marolla

Route de Barme 36

1874 Champery

024 479 12 12

079 309 41 87

contact@cantine-dentsblanches.com

Please reload

A consulter également

Le tour des Dents Blanches

1/1
Please reload

Important

35 années consécutives à Champéry

May 4, 2015

Barmaz

 

Plus l’on avance en âge, plus ce nom provoque d’émotion lorsqu’on en parle : en effet, tant qu’il nous sera possible d’y monter, ce sera une preuve de santé encore satisfaisante et nous serons heureux d’avoir le privilège de goûter à ce plateau idyllique qu’est vraiment Barmaz.

Les souvenirs les plus marquants que nous ayons vécus sont le premier : l’inondation survenue par suite de pluies torrentielles dans la nuit du Jeune Fédéral 1940 ; le bétail de Monsieur Marius Avanthey avait de l’eau jusqu’au ventre et tout le monde disponible à Barmaz s’était aidé à le sortir de cette fâcheuse position. Tous les ponts avaient été emportés et le champ de Barmaz était un véritable lac. Le seul chemin pour descendre à Champéry était celui des Creuses, le pont d’une scierie de ce côté-là ayant résisté de fait qu’il était très élevé au-dessus de la rivière ; une avalanche de boue avait coupé le chemin et c’est avec beaucoup de peine qu’elle avait pu être traversée.

Le deuxième souvenir, plus agréable, est celui de la fête que la Société de développement de Champéry  avait organisée le 20 septembre 1957 à la Cantine des Dents Blanches en l’honneur d’un anniversaire de Monsieur Mooser et de la décoration pour ses nombreuses années de fidélité à la Station de Champéry que cette dernière délivrait à l’occasion du 100ème anniversaire de sa fondation aux personnes étant venues à Champéry au moins 35 ans consécutivement. Soirée charmante mais pleine d’émotion ; je reçu aussi cette jolie décoration en or représentant les Dents du Midi, étant en effet aussi un habitué de Champéry depuis plus de 35 ans. Monsieur  Mooser remercia, avec sa gentillesse coutumière, ce geste que nous avons apprécié à sa juste valeur, geste qui fût encore accompagné d’une généreuse collation.

Barmaz

Était avant l’installation du téléphérique de Planachaux le but de promenade le plus couru des estivants de Champéry. Il n’était pas rare d’y voir jusqu’à 80 à 100 personnes, mais la plus grande affluence que nous ayons vue fût celle du 15 avril 1961, journée organisée par la Société de développement de Champéry avec la participation des vieux costumes ; les danses en plein air furent exécutées avec beaucoup de courage car il faisait malheureusement, ce jour-là, un temps froid accompagné d’un vent très violent ce qui a beaucoup contrarié le complet épanouissement de cette fête.

Nous avons aussi connu les parents de Rose et c’est avec plaisir que nous faisions un bout de causette avec Madame Clémence en dégustant 3 décis quoique nous étions pensionnaires de la Famille Defago ; nous avons pu dès lors apprécier la gentillesse et le dévouement de la Famille Isaac Berra.

Lausanne, le 20 avril 1963

Madame et Monsieur Louis Conne

 

 

 

Please reload

Follow Us
Please reload

Search By Tags
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square